Office de la sécurité du revenu des chasseurs et piégeurs cris
1/ 

Communautés cries du nord du Québec

La population crie est répartie dans neuf villages qui sont situés au Québec entre le 49e et le 55e parallèle, sur le territoire de la Baie-James, appelé le «Eeyou Istchee». La superficie terrestre et marine de ce vaste territoire s'étend sur 350 000 km2 où y vivent à peine 30 000 personnes, dont quelque 15 000 cris.

Ces derniers occupent ces lieux depuis près de 5000 ans et y vivent selon leur mode de vie traditionnel, basé sur la chasse, la pêche et le piégeage. C’est grâce à la biodiversité de leur territoire et à ses richesses, à ses rivières majestueuses et à sa faune abondante, que les Cris du nord du Québec poursuivent leurs activités traditionnelles. Les Cris de la Baie-James utilisent le mot Eeyouch qui signifie «le peuple» et «Eeyou Istchee» qui se traduit par «la terre du peuple».

Les communautés cries du nord du Québec sont Chisasibi, Eastmain, Mistissini, Nemaska, Oujé-Bougoumou, Waskaganish, Waswanipi, Wemindji et Whapmagoostui.

Visitez la section L'équipe pour un aperçu du personnel des communautés cries du nord du Québec.

Pour tout savoir sur
les développements
de l’Office inscrivez-vous
à notre liste d’envoi.

Le saviez-vous?
Eastmain tire son
origine de «East
main house» et le
nom cri du village
est «Wapanoutauw»,
ce qui signifie terres à
l’est de la Baie-James.